Qu’est-ce que la géobiologie?

“géo” (= la Terre),  “bio” (= le vivant) et “logie” (= étude, connaissance)

Rien qu’en lisant ces lignes, vous pourriez presque écrire la définition vous-même!

Pour faire simple, la géobiologie est donc l’étude des influences de la Terre sur le vivant, c’est à dire les humains, les animaux, et les végétaux. 

Cette pratique ancienne fait de plus en plus parler d’elle au fil des ans. Mais elle reste encore assez méconnue du grand public, et fait souvent l’objet de fausses croyances négatives (pseudo-science, pratique ésotérique, charlatanisme…).

Pour vous aider à y voir plus clair, je vous propose de découvrir dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir pour mieux comprendre ce qu’est réellement la géobiologie!

Table des matières

Les origines de la géobiologie

Une pratique ancestrale...

Même si la géobiologie tend à se développer dans notre société, le concept en lui-même n’a rien de “novateur” ! En réalité, la pratique de la géobiologie remonte à des siècles avant nous

Déjà bien avant l’Antiquité, nos ancêtres observaient les phénomènes naturels autour d’eux et cherchaient à comprendre comment les forces de la terre pouvaient affecter la santé humaine.

 

images articles blog 2

Celui qui veut se perfectionner dans l’art de guérir considérera comment l’endroit est disposé et s’informera du sous-sol, concurremment avec la constitution des êtres vivants. 

– Hippocrate –

images articles blog 3

 

Faute de technologies et d’appareils de mesure, l’Homme était habitué à observer son environnement autrement, à entrer en connexion étroite avec lui pour recueillir les informations nécessaires à l’élevage, à la culture ou encore à la construction d’édifices. 

 

🕍 Eglises, cathédrales, sites mégalithiques, temples… tous ces lieux sacrés sont aujourd’hui encore les témoins de cette science ancestrale. Ils ont été construits par les bâtisseurs et “experts” de chaque époque en étroite connexion avec leur environnement. 

Je suis toujours émerveillée de voir que de nombreux sites sacrés en France, comme par exemple la cathédrale de Chartres ou encore (tout près de chez moi) l’église St Sernin, sont bâties à l’emplacement exact d’un croisement entre deux réseaux telluriques de grande puissance vibratoire!

Bien sûr, le terme “géobiologie” est assez récent à l’échelle du temps. Mais les principes fondateurs, eux, sont restés les mêmes depuis que nos ancêtres ont commencé à les utiliser.

Les principes fondateurs :

Quelle que soit l’époque, quelles que soient les civilisations, le principe à la base de la géobiologie est resté le même : étudier l’équilibre entre les énergies cosmiques et telluriques dans un lieu donné pour mesurer son impact sur le vivant.

 

Je sens que tout ce jargon vous laisse perplexe 😅! Quelques explications s’imposent pour y voir plus clair :

 

Les énergies telluriques🌍sont les énergies qui émanent du noyau de la Terre et remontent jusqu’à sa surface.

Il faut imaginer le noyau terrestre comme une énorme boule de magma en fusion. Et cette boule émet en permanence des rayonnements jusqu’à la surface de la Terre, et même au-delà!

En géobiologie, ces énergies sont dites “magnétiques”, d’où le terme scientifique de champ magnétique terrestre.

 

Les énergies cosmiques🌌sont les énergies qui proviennent de l’Univers, du Cosmos.

Ces énergies parviennent jusqu’à nous sous forme de rayonnements électromagnétiques, de gaz, de particules, etc…

Sur Terre, ces énergies sont filtrées par le champ magnétique, son rôle est de limiter l’impact de ces énergies sur le vivant (humains, animaux, végétaux).

 

images articles blog 1

⚖️Le principe d’équilibre énergétique :

si vous avez suivi 😵, vous avez compris que nous sommes en permanence soumis à des rayonnements : certains viennent de sous nos pieds, et d’autres d’au-dessus de nos têtes!

Pour que les êtres vivants puissent rester en bonne santé, tout est une question d’équilibre entre ces deux forces. Il doit y avoir juste la bonne dose de chacune pour que le vivant puisse s’épanouir et se régénérer correctement.

 

Petite info💡! En géobiologie, on a l’habitude de dire que le juste équilibre est constitué de 80% d’énergies cosmiques et 20% d’énergies telluriques. Lors des diagnostics vibratoires, c’est une information clé que je vais systématiquement rechercher pour déterminer la santé d’un lieu.

Les énergies dans notre environnement

Comme nous l’avons dit, tout est une question d’équilibre des énergies environnantes. Mais, il peut arriver que cet équilibre soit compromis par des éléments extérieurs.

 

Certaines sources d’énergies terrestres secondaires viennent parfois perturber le champ magnétique terrestre et amoindrir son effet protecteur.

 

Les perturbations énergétiques terrestres

Les réseaux telluriques🌐

Il s’agit de grands “murs d’énergie” qui s’élèvent à la verticale de sous la Terre jusqu’au-dessus de nos têtes. Ces murs forment une sorte de grand quadrillage qui parcourt toute la surface du globe en mailles plus ou moins rapprochées.

 

Il existe de nombreux réseaux, mais les plus répandus sont le réseau Hartmann et le réseau Curry (tellement répandus qu’on en retrouve sous toutes les maisons!).

 

❗Bien que ces réseaux soient pour la plupart inoffensifs, il peut arriver qu’ils deviennent nocifs dans certaines configurations.

C’est le cas notamment lorsqu’il y a croisement entre deux réseaux, ou entre un réseau et une veine d’eau. On parle alors de points “pathogènes” car ils affectent la santé des individus.

 

Les influences souterraines🌊

Ce sont les veines d’eau, courants souterrains, failles géologiques.. que l’on retrouve dans les sous-sols.

On l’oublie parfois, mais la Terre vit aussi sous nos pieds au quotidien et ces “transformations” entraînent parfois un déséquilibre des forces magnétiques terrestres. 

👉Comment ces énergies peuvent affecter les lieux de vie

Ces sources d’énergies secondaires viennent perturber le champ magnétique terrestre

Elles “l’affaiblissent”, et celui-ci devient alors moins puissant, moins protecteur. L’équilibre énergétique n’est alors plus respecté entre les énergies cosmiques “d’au-dessus” et les énergies telluriques “d’en dessous”. Et les conditions énergétiques pour la santé des êtres vivants ne sont alors plus respectées.

 

Et pour la santé alors? Le principal impact est le ralentissement du cycle de régénération des cellules de notre organisme. Autrement dit, lorsqu’on reste exposé de façon prolongée à des perturbations énergétiques de l’environnement, cela empêche les cellules de se renouveler aussi rapidement qu’elles le devraient.

Le symptôme le plus fréquemment rencontré dans ce genre de situation est la fatigue chronique 😴.

images articles blog 4

Les autres perturbations énergétiques existantes

Les ondes électro-magnétiques

3

Elles ne sont pas à proprement parler des énergies terrestres puisqu’elles sont exclusivement produites par l’homme et sa technologie (ce sont des énergies artificielles).

 

Pour autant, les ondes électro-magnétiques font désormais partie intégrante du paysage vibratoire! Elles ont au quotidien un impact direct sur la santé et sont de plus en plus prises en compte lors des bilans géobiologiques. L’objectif est alors de limiter leur impact sur les occupants d’un lieu par des solutions concrètes.

Un mot sur les phénomènes “subtils”

4

Dans nos lieux de vie, il existe également des perturbations vibratoires d’une autre nature : il s’agit des phénomènes subtils. Tout comme les ondes électro-magnétiques, ils font partie des influences vibratoires du lieu et doivent également être pris en compte dans le diagnostic géobiologique.

 

Je les classe un peu à part car ils n’agissent pas sur le champ magnétique terrestre, mais plutôt sur la qualité des vibrations d’un lieu.

La présence de ses perturbations a en effet tendance à abaisser les vibrations d’un lieu ou d’une pièce, ce qui impacte en général fortement le ressenti des personnes (stress, anxiété, colère exacerbée, sensation de lourdeur…).

Il y aurait beaucoup à dire sur ces phénomènes subtils qui nous entourent, je ferai donc un article spécifique sur le sujet prochainement!

Quel que soit le type de perturbation, c’est le rôle du géobiologue de venir détecter leur présence et de déterminer leur impact sur la santé des occupants du lieu.

Le rôle du géobiologue

Le géobiologue est en quelques sorte le “médecin de l’habitat”.👩‍⚕️

 

C’est un expert en énergétique des lieux de vie qui va étudier votre habitat et votre environnement proche. Son objectif est double:

1.Déterminer la présence de perturbations énergétiques et leur degré d’impact sur les habitants

2.Proposer des solutions pour réharmoniser le lieu, c’est à dire rééquilibrer les énergies ambiantes.

images articles blog

Deux approches en géobiologie

Géobiologie scientifique

La géobiologie scientifique est plutôt tournée vers l’utilisation d’instruments de mesure techniques, comme par exemple le mesureur de champs électromagnétiques, ou encore le ohmmètre.

 

Ces instruments permettent de recueillir des mesures précises sur de nombreuses données de l’environnement : pollution électro-magnétique, qualité de l’air, qualité de l’eau, efficacité de la prise de terre, etc.

Géobiologie sensitive

La géobiologie sensitive quant à elle, fait appel exclusivement aux ressentis du géobiologue. Celui-ci utilise alors principalement les antennes, le pendule ou encore les baguettes pour établir ses mesures.

 

Cette pratique est souvent plus critiquée par la communauté scientifique car les données recueillies ne peuvent être validées par des outils cartésiens. 

Opposées ou complémentaires?🤔

A mon sens, ces deux pratiques sont tout à fait complémentaires, et je trouve d’ailleurs extrêmement intéressant de les mêler lors des diagnostics!

 

Lorsqu’on étudie les énergies d’un lieu, il est important de tenir compte de l’ensemble des perturbations potentielles que nous avons citées plus haut.

 

Or, certaines de ces perturbations vont être accessibles par la méthode sensitive (comme par exemple les phénomènes subtils). D’autres au contraire ne pourront être étudiées de façon précise qu’au moyen d’instruments de mesure (notamment les champs électro-magnétiques). 

 

Certains géobiologues privilégient l’une ou l’autre de ces approches selon leur formation ou leurs affinités. Pour ma part, je trouve qu’elles se nourrissent l’une l’autre dans la pratique. Jongler entre les deux me permet de m’adapter de façon unique à chaque situation!

Quelques applications de la géobiologie

Dans les démarches de soin🥼

L’objectif général de la géobiologie est de créer un environnement harmonieux et sain pour ses occupants. Un lieu où les énergies se soutiennent mutuellement pour favoriser à la fois le bien-être physique et émotionnel.

 

De ce fait, la géobiologie trouve parfaitement sa place dans les démarches de soins en complément de la médecine traditionnelle, des médecines douces (ostéopathie, naturopathie, aromathérapie…) ou d’autres thérapies alternatives (reiki, kinésiologie, radiesthésie…). Ces diverses disciplines s’intéressent aux personnes, la géobiologie elle va s’intéresser à leur cadre de vie pour  garantir une parfaite continuité thérapeutique.

 

En développement professionnel💆‍♀️

On pense souvent aux logements privés, mais le géobiologue peut également intervenir dans les locaux professionnels! Harmoniser un local favorise la concentration et l’apaisement.

 

C’est particulièrement intéressant pour le cas de cabinets thérapeutiques, cabinets médicaux, ou encore établissements de bien-être (espace pluridisciplinaire, instituts, spas, salles de yoga…).

 

En aménagement des espaces🏡

Le géobiologue peut étudier le terrain en amont des projets de construction ou d’aménagement des espaces. Cela permet de tenir compte des influences environnementales dans l’agencement des espaces (implantation de la maison, disposition des pièces…) ou encore dans le choix des matériaux les plus bénéfiques. Cela peut être également dans l’aménagement paysager du terrain (où implanter les arbres, le potager…).

 

Il est très peu courant à l’heure actuelle que les géobiologue soient sollicités lors des projets de construction, que ce soit par les propriétaires ou par les architectes. ET POURTANT! Il serait tellement préférable de pouvoir intervenir en préventif plutôt que de laisser les symptômes s’installer avec le temps et “réparer” l’existant!

Conclusion

Bien loin des croyances erronées qui lui sont associées, la géobiologie est une science à part entière. Et bien qu’elle s’appuie en partie sur des éléments “impalpables”, elle puise aussi sa force dans des outils de mesures concrets et validés scientifiquement. 

Pour appréhender ce qu’est réellement la géobiologie, il faut donc la considérer dans son ensemble, dans la richesse des outils qu’elle propose et qu’elle met au service des personnes.

Axée sur l’harmonisation entre l’humain et son cadre de vie, c’est pour moi un véritable outil de santé du futur, qui s’inscrit également dans des enjeux écologiques et environnementaux. 

Vous l’aurez compris, c’est un sujet qui me passionne et auquel je crois profondément! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires! 👇

Je serai ravie d’échanger avec vous…

VOUS DEVRIEZ EGALEMENT AIMER

Laisser un commentaire

Rechercher sur le blog

Catégories

Derniers articles

Bienvenus sur ce blog !

Chaque semaine, je vous propose un nouvel article pour découvrir vos ressources internes et booster votre développement personnel!

Bonne lecture…

Céline