POSER LES BASES : comprendre la dimension énergétique des émotions

images articles blog 1 1
Bases

Comment mon environnement influence mon énergie?

Lorsqu’on s’intéresse à la santé de son lieu de vie (et à la sienne), il est incontournable de parler des énergies qui y circulent! Elles font partie intégrante de votre environnement quotidien, au même titre que les murs, la déco ou encore les objets qui nous entourent. A travers cet article, je vous emmène à la découverte de ces énergies qui partagent notre quotidien et qui influencent la santé et le bien-être de toute la famille👨‍👩‍👧‍👦… Les échanges d’énergie entre notre environnement et nous Nous avons 3 corps… Pour mieux comprendre le principe des échanges entre notre énergie et celle de notre environnement, laissez-moi vous parler d’abord de nos 3 corps…Et oui, car nous en avons bien trois! Et chacun joue son rôle dans notre équilibre, qu’il s’agisse de notre santé ou de notre bien être! Parlons d’abord du corps physique : c’est celui que nous connaissons tous, notre enveloppe charnelle (organes, peau, squelette, etc.). C’est celui qui incarne l’aspect « matériel » de notre être, c’est à dire littéralement celui qui est constitué de matière. Tout autour de ce premier corps, nous avons une seconde enveloppe, constituée cette fois-ci de l’énergie que nous émettons. Ce champ magnétique qui nous entoure et qui nous est propre, représente notre corps énergétique. On en entend plus souvent parler sous le nom d’ « aura ». Enfin, autour de notre corps énergétique, il existe un troisième et dernier corps : le corps informatique ou astral. Pour ma part, je préfère le nommer avec le premier terme, car je le trouve plus parlant, vous allez comprendre pourquoi… L’énergie circule en permanence tout autour de nous, sous formes d’ondes, de vibrations, émises à la fois par les êtres vivants et les objets. Cette énergie représente comme un champ continu et infini d’informations vibratoires dans le quel nous baignons en permanence. C’est comme si ces informations étaient cryptées. Elles ne peuvent être captées et décodées par nos sens habituels, pour cela il nous faut un radar ultra sensible. Et bien ce « radar », c’est justement notre corps informatique! C’est lui qui va ratisser et capter en permanence autour de nous toutes ces informations. Puis il les filtres et les transmets au corps énergétique. Et enfin le corps énergétique les transmets à son tour à notre corps physique. C’est à ce dernier stade que l’on prend généralement conscience de ces informations énergétiques, sous forme de ressentis ou de symptômes physiques la plupart du temps. La notion d’”exposition prolongée” Le bain énergétique dans lequel nous évoluons est donc constitué de nombreuses informations qui sont captées et triées par notre 3e corps. Il serait complexe de décrire tout le processus de tri de ces informations. Et restons humbles, je crois que nous sommes loin de maîtriser l’ampleur du sujet, tant de choses nous échappent encore! Mais ce qui est certain, c’est que la notion d’exposition prolongée est un point clé dans la transmission des infos entre corps informatique et corps énergétique. 🤔La notion d’exposition prolongée, qu’est ce que c’est : Plus notre corps informatique va capter d’informations de façon répétée et prolongée, plus notre corps énergétique va s’approprier ses informations, comme si elles faisaient partie de notre signature énergétique. Ces informations vont donc modifier notre énergie propre, parfois en mieux, parfois en moins bien… ☝️Prenons un exemple : imaginons que je croise quelqu’un dans la rue qui véhicule une énergie « négative », par exemple quelqu’un de stressé ou qui présente un état dépressif chronique. Son champ énergétique va entrer en interaction avec le mien et il est possible que je me sente mal à l’aise au contact de cette personne, mais cela s’arrêtera là et son énergie n’aura fait que traverser mon champ informatique. En revanche, imaginons maintenant que je passe du temps avec cette personne, assis l’un à côté de l’autre, au cours d’un repas ou d’une formation par exemple. Mon énergie va se retrouver au contact de la sienne de façon prolongée. Il est fort probable que mon champ énergétique s’approprie alors l’énergie de cette personne. Les informations transmises à mon corps physique vont alors être “négatives”. Et je vais très certainement me sentir fatiguée ou stressée sans raison apparente à la fin de la journée. Sachant cela, je vous laisse imaginer l’impact que peuvent avoir les informations énergétiques au contact desquelles nous passons le plus de temps : les personnes avec lesquelles nous vivons ou nous travaillons, l’environnement autour de nous et enfin, et surtout, notre lieu de vie… Les influences énergétiques dans notre lieu de vie Nous passons en moyenne 16h par jour dans notre logement 🏠, et ce chiffre est bien sûr encore plus important pour les personnes immobilisées à domicile ou en télétravail! Les informations énergétiques présentes sur notre lieu de vie représentent donc une part très importante (pour ne pas dire la plus grande) des influences sur notre propre énergie! Notre environnement a sa propre signature énergétique lui aussi. Et celle-ci va dépendre de différents éléments,  certains liés au terrain, et d’autres au bâtiment dans lequel nous vivons. Faisons le point sur les principales influences auxquelles nous sommes soumis au quotidien, chez nous : 🌍Influences terrestres ou telluriques : il s’agit des influences magnétiques qui proviennent des sols. Parmi les plus répandus, on peut citer les réseaux telluriques (surtout le réseau Hartmann et le réseau Curry, présents dans tous les lieux de vie), les veines d’eau souterraines, ou encore les failles géologiques. 🌫️ Les ondes électro-magnétiques : elles sont dites “artificielles” car issues des technologies humaines. Mais qui font aujourd’hui partie intégrante de notre environnement proche et ont un impact significatif sur notre équilibre énergétique. 👤Les influences subtiles : moins connues et pourtant relativement fréquentes, les influences subtiles peuvent se retrouver sous deux formes principales dans les habitations. Les mémoires (de lieu, de murs ou d’objets), qui sont des sortes de “traces” énergétiques laissées par d’anciens occupants ou événements. Et les entités, qui sont là aussi des énergies résiduelles de personnes, des sortes d’âmes errantes. Je sais que le sujet

Lire la suite
qu'est ce que la géobiologie
Bases

Qu’est-ce que la géobiologie?

“géo” (= la Terre),  “bio” (= le vivant) et “logie” (= étude, connaissance) Rien qu’en lisant ces lignes, vous pourriez presque écrire la définition vous-même! Pour faire simple, la géobiologie est donc l’étude des influences de la Terre sur le vivant, c’est à dire les humains, les animaux, et les végétaux.  Cette pratique ancienne fait de plus en plus parler d’elle au fil des ans. Mais elle reste encore assez méconnue du grand public, et fait souvent l’objet de fausses croyances négatives (pseudo-science, pratique ésotérique, charlatanisme…). Pour vous aider à y voir plus clair, je vous propose de découvrir dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir pour mieux comprendre ce qu’est réellement la géobiologie! Table des matières Les origines de la géobiologie Une pratique ancestrale… Même si la géobiologie tend à se développer dans notre société, le concept en lui-même n’a rien de “novateur” ! En réalité, la pratique de la géobiologie remonte à des siècles avant nous… Déjà bien avant l’Antiquité, nos ancêtres observaient les phénomènes naturels autour d’eux et cherchaient à comprendre comment les forces de la terre pouvaient affecter la santé humaine.   Celui qui veut se perfectionner dans l’art de guérir considérera comment l’endroit est disposé et s’informera du sous-sol, concurremment avec la constitution des êtres vivants.  – Hippocrate –   Faute de technologies et d’appareils de mesure, l’Homme était habitué à observer son environnement autrement, à entrer en connexion étroite avec lui pour recueillir les informations nécessaires à l’élevage, à la culture ou encore à la construction d’édifices.    🕍 Eglises, cathédrales, sites mégalithiques, temples… tous ces lieux sacrés sont aujourd’hui encore les témoins de cette science ancestrale. Ils ont été construits par les bâtisseurs et “experts” de chaque époque en étroite connexion avec leur environnement.  Je suis toujours émerveillée de voir que de nombreux sites sacrés en France, comme par exemple la cathédrale de Chartres ou encore (tout près de chez moi) l’église St Sernin, sont bâties à l’emplacement exact d’un croisement entre deux réseaux telluriques de grande puissance vibratoire! Bien sûr, le terme “géobiologie” est assez récent à l’échelle du temps. Mais les principes fondateurs, eux, sont restés les mêmes depuis que nos ancêtres ont commencé à les utiliser. Les principes fondateurs : Quelle que soit l’époque, quelles que soient les civilisations, le principe à la base de la géobiologie est resté le même : étudier l’équilibre entre les énergies cosmiques et telluriques dans un lieu donné pour mesurer son impact sur le vivant.   Je sens que tout ce jargon vous laisse perplexe 😅! Quelques explications s’imposent pour y voir plus clair :   Les énergies telluriques🌍sont les énergies qui émanent du noyau de la Terre et remontent jusqu’à sa surface. Il faut imaginer le noyau terrestre comme une énorme boule de magma en fusion. Et cette boule émet en permanence des rayonnements jusqu’à la surface de la Terre, et même au-delà! En géobiologie, ces énergies sont dites “magnétiques”, d’où le terme scientifique de champ magnétique terrestre.   Les énergies cosmiques🌌sont les énergies qui proviennent de l’Univers, du Cosmos. Ces énergies parviennent jusqu’à nous sous forme de rayonnements électromagnétiques, de gaz, de particules, etc… Sur Terre, ces énergies sont filtrées par le champ magnétique, son rôle est de limiter l’impact de ces énergies sur le vivant (humains, animaux, végétaux).   ⚖️Le principe d’équilibre énergétique : si vous avez suivi 😵, vous avez compris que nous sommes en permanence soumis à des rayonnements : certains viennent de sous nos pieds, et d’autres d’au-dessus de nos têtes! Pour que les êtres vivants puissent rester en bonne santé, tout est une question d’équilibre entre ces deux forces. Il doit y avoir juste la bonne dose de chacune pour que le vivant puisse s’épanouir et se régénérer correctement.   Petite info💡! En géobiologie, on a l’habitude de dire que le juste équilibre est constitué de 80% d’énergies cosmiques et 20% d’énergies telluriques. Lors des diagnostics vibratoires, c’est une information clé que je vais systématiquement rechercher pour déterminer la santé d’un lieu. Les énergies dans notre environnement Comme nous l’avons dit, tout est une question d’équilibre des énergies environnantes. Mais, il peut arriver que cet équilibre soit compromis par des éléments extérieurs.   Certaines sources d’énergies terrestres secondaires viennent parfois perturber le champ magnétique terrestre et amoindrir son effet protecteur.   Les perturbations énergétiques terrestres Les réseaux telluriques🌐 Il s’agit de grands “murs d’énergie” qui s’élèvent à la verticale de sous la Terre jusqu’au-dessus de nos têtes. Ces murs forment une sorte de grand quadrillage qui parcourt toute la surface du globe en mailles plus ou moins rapprochées.   Il existe de nombreux réseaux, mais les plus répandus sont le réseau Hartmann et le réseau Curry (tellement répandus qu’on en retrouve sous toutes les maisons!).   ❗Bien que ces réseaux soient pour la plupart inoffensifs, il peut arriver qu’ils deviennent nocifs dans certaines configurations. C’est le cas notamment lorsqu’il y a croisement entre deux réseaux, ou entre un réseau et une veine d’eau. On parle alors de points “pathogènes” car ils affectent la santé des individus.   Les influences souterraines🌊 Ce sont les veines d’eau, courants souterrains, failles géologiques.. que l’on retrouve dans les sous-sols. On l’oublie parfois, mais la Terre vit aussi sous nos pieds au quotidien et ces “transformations” entraînent parfois un déséquilibre des forces magnétiques terrestres.  👉Comment ces énergies peuvent affecter les lieux de vie Ces sources d’énergies secondaires viennent perturber le champ magnétique terrestre.  Elles “l’affaiblissent”, et celui-ci devient alors moins puissant, moins protecteur. L’équilibre énergétique n’est alors plus respecté entre les énergies cosmiques “d’au-dessus” et les énergies telluriques “d’en dessous”. Et les conditions énergétiques pour la santé des êtres vivants ne sont alors plus respectées.   Et pour la santé alors? Le principal impact est le ralentissement du cycle de régénération des cellules de notre organisme. Autrement dit, lorsqu’on reste exposé de façon prolongée à des perturbations énergétiques de l’environnement, cela empêche les cellules de se renouveler aussi rapidement qu’elles le devraient. Le symptôme le plus fréquemment

Lire la suite
influence lieu de vie sur notre bien-être
Bases

Comment notre lieu de vie influence notre bien-être?

Vous avez sans doute déjà pris conscience de la sensation que nous procurent certains lieux : tantôt apaisante, tantôt oppressante… Si c’est le cas, vous avez également dû remarquer qu’il est parfois difficile d’identifier concrètement pourquoi nous ressentons telle ou telle sensation.  Que nous en ayons conscience ou non, de nombreux éléments extérieurs influencent la manière dont nous percevons notre environnement, tantôt de façon positive et tantôt de façon négative. Il est donc essentiel de savoir identifier ces éléments dans notre environnement pour pouvoir au besoin les corriger, et rétablir influence positive et bien-être. Dans cet article, vous allez apprendre à identifier ces éléments extérieurs pour que vous puissiez faire vous-même le diagnostic de votre intérieur et apporter les bonnes corrections ! (un bonus vous attend en fin d’article pour vous y aider 🤫) Liste des éléments Le bruit C’est le week-end et vous espériez profiter du calme de votre salon pour lire un bon livre. Mais votre voisin, lui, a un tout autre programme et commence à jouer du marteau et de la perceuse 😣! La première demie-heure, vous êtes conciliant…mais au bout d’une heure ou deux, vous commencez à sentir monter la colère😤. Impossible de penser à autre chose, votre journée est gâchée et vous seriez prêt à tout pour que ce vacarme s’arrête🤬!  J’ai choisi l’exemple des travaux, mais j’aurais tout aussi bien pu choisir le chien dans la rue qui aboie à chaque bruit de mouche, le squat nocturne des ados sous votre balcon qui vous empêche de dormir, ou encore votre vieux frigo qui fait un bruit de tous les diables en refroidissant… Le bruit peut très rapidement nuire à votre équilibre de vie, et particulièrement les bruits répétitifs auxquels nous sommes soumis de façon prolongée. C’est donc une des premières causes (et l’une des plus évidentes) à traquer dans votre intérieur!    Les conséquences de ces perturbations sonores sont notables et peuvent impacter aussi bien notre santé mentale (troubles du sommeil, stress, troubles de l’humeur, diminution de la concentration…) que notre santé physique (troubles de l’audition, céphalées ou encore pression artérielle élevée par exemple). Le but est donc de faire la chasse aux bruits répétitifs de votre quotidien, qu’ils soient intenses (bruits de circulation, voisinage, travaux…) ou même discrets (le tic tac d’une horloge ou le « plic ploc » du robinet de la salle de bain peuvent rapidement devenir un enfer!). En apportant des corrections adaptées –je ne parle pas de détruire les outils de votre voisin, mais plutôt à des solutions d’isolation phonique, dans un premier temps au moins 😉- vous pourrez améliorer nettement votre bien-être et préserver votre santé.  La lumière Une pièce lumineuse nous semble toujours plus agréable qu’une pièce sombre. Mais savez-vous pourquoi? La raison est tout simplement chimique : la lumière naturelle du soleil a la vertu de stimuler la production d’endorphines dans le corps, ce qui contribue directement à améliorer notre humeur et réduire notre stress! Mais pas seulement. La lumière du jour est également un facteur essentiel dans la régulation du rythme circadien. C’est donc un excellent allié pour garantir un endormissement plus paisible et un sommeil de qualité ! Maintenir une lumière naturelle de qualité est donc essentiel si vous souhaitez un environnement sain et propice au bien-être.   Nous n’avons pas tous la chance d’avoir de grandes baies vitrées baignées de soleil à longueur d’année…Dans ces cas-là, les éclairages d’appoint seront vos meilleurs alliés pour compenser ce manque de lumière.💡 Prenons exemple sur les scandinaves : leurs intérieurs sont littéralement remplis de luminaires! On en trouve à chaque recoin de pièce pour compenser les longs mois d’obscurité. A leur image, privilégiez des lumières chaudes et tamisées qui favorisent les ambiances cocooning et apaisent l’esprit. L’entretien et la propreté L’intérêt premier d’un environnement propre et ordonné est bien entendu de préserver sa santé physique : un environnement sain et régulièrement entretenu permet de réduire les risques d’infections et de maladies, notamment sur le plan respiratoire (allergies).  Mais au-delà du simple aspect « sanitaire », entretenir son intérieur présente bien des avantages sur le plan mental dont nous n’avons pas toujours conscience! »Tout d’abord en termes d‘apaisement : un intérieur ordonné et propre crée une atmosphère accueillante et rassurante. Ce qui apaise le mental et contribue ainsi à réduire le stress et l’anxiété. Et votre sommeil s’en trouvera également amélioré!   »Mais également en termes de productivité : un espace de travail propre et bien entretenu contribue à libérer le mental et stimule ainsi la productivité et la créativité! »Enfin, un intérieur propre et bien rangé peut aider à améliorer l’estime de soi en nous donnant un sentiment d’accomplissement et den retrouvant la maîtrise de notre environnement !   Je crois qu’après ces explications, vous ne verrez plus le ménage de la même façon!😅 La qualité de l’air Un air de mauvaise qualité aurait certes des conséquences sur votre santé physique (migraines, allergies, problèmes respiratoires…), mais il impactera également à moyen terme la qualité de votre sommeil, votre humeur, et même votre concentration et votre productivité. Pour prévenir ces risques, il existe des solutions simples au quotidien, comme par exemple aérer régulièrement les espaces de vie, ou encore éviter le contact avec des agents chimiques polluants (produits chimiques, agents polluants contenus dans les matériaux…).  Pour contrôler la qualité de votre air, vous pouvez investir dans un capteur de qualité d’air : ces petits appareils, compacts et discrets, vous permettront de contrôler au quotidien la température ambiante, le taux de CO2 ou encore le taux de particules fines présentes chez vous. En voici un exemple : Nature & Découvertes Les couleurs Les couleurs ont un impact direct sur nos émotions et notre état d’esprit. D’une part car elles ont une symbolique particulière dans notre inconscient collectif et dans notre culture (si je vous dit noir, vous penserez instantanément au deuil). Et d’autre part car chacune a sa propre longueur d’ondes sur le plan physique, mais je vous avoue que je ne me risquerai pas à vous expliquer tout cela en détail

Lire la suite
appliquer la psychologie de l'habitat dans sa décoration
Bases

Psychologie de l’habitat

Ne vous êtes vous jamais senti mal à l’aise dans un lieu ou au contraire particulièrement serein, et ce sans raisons apparentes? Notre environnement impacte directement nos émotions et notre ressenti. Il est donc essentiel de prendre soin de chez soi pour prendre soin de soi, et la psychologie de l’habitat sera votre meilleur atout pour y parvenir! qu’est-ce que c’est? L’influence de notre environnement La psychologie de l’habitat est définie comme l’étude des influences de notre lieu de vie sur nos émotions et notre santé mentale. On pourrait résumer cette approche par l’idée suivante : notre environnement (entendez par là les lieux dans lesquels nous passons le plus de temps, qu’il s’agisse de notre lieu de travail ou notre domicile) nous impacte de façon inconsciente en agissant de manière positive ou négative sur nos émotions et nos comportements. Notre intérieur est le reflet de nous-même L’un de ses principes fondamentaux est que “notre intérieur est le reflet de nous-même” : la décoration, l’agencement des meubles ou encore les couleurs qui nous entourent traduisent notre état d’esprit du moment et notre personnalité. Cette nouvelle lecture de votre lieu de vie va se traduire par deux actions principales : 1 . L’analyse du lieu de vie et la mise en relation des informations qu’il renvoie avec le vécu de ses occupants : nous l’avons dit plus haut dans cette article, notre intérieur agit comme le miroir de notre personnalité. Quand nous nous trouvons en difficulté dans le quotidien, regardons dans notre habitat ce qui pourrait en être la cause! 2 . La correction des éléments disharmonieux dans l’environnement pour rétablir l’équilibre en soi : une fois le diagnostic fait en nous et autour de nous, apportons les changements nécessaires pour harmoniser notre intérieur et impacter positivement notre quotidien. Pour mener à bien ces actions, différents outils s’offrent à nous. Au carrefour de plusieurs disciplines Le feng shui Il consiste dans l’art d’aménager chaque pièce de sa maison de façon à y faire circuler les énergies librement et harmonieusement. En équilibrant ainsi les énergies d’un lieu, on contribue au bien être de ses occupants. Le feng shui est un véritable art de vivre ancestral selon lequel les énergies en nous et autour de nous sont en constante interaction. Elle se nourrissent l’une de l’autre et s’équilibrent pour préserver notre santé mentale et physique. Le feng shui tire ses principes d’actions de différents préceptes chinois, notamment l’équilibre du Yin et du Yang, la circulation du Chi (énergie vitale) ou encore les 5 éléments. En suivant des principes simples et précis, notamment en aménagement des espaces et en décoration, il est donc possible de corriger notre chemin de vie et d’impacter positivement nos actions et notre santé. La chromothérapie…ou le pouvoir des couleurs ! Peut être l’ignorez-vous, mais les couleurs ont une longueur d’onde et une vibration que nos cellules sont en mesure de capter. Ces ondes viennent stimuler, souvent de manière inconsciente, notre cerveau et notre corps. Mais pas seulement ! Saviez-vous que les couleurs impactent également nos émotions? Les neurosciences ont désormais prouvé que les couleurs, par leur présence dans notre environnement (lieu de vie, vêtements, et même la couleur de notre voiture…), peuvent réguler ou au contraire déséquilibrer certaines de nos réactions émotionnelles. Et ce n’est pas tout, les couleurs ont même le pouvoir de rééquilibrer notre énergie et sont très utilisées en radiesthésie pour l’harmonisation des chakras. Magique non? La géobiologie La géobiologie est la discipline qui étudie l’influence d’un lieu sur les êtres vivants qui y habitent par l’analyse des ondes qui y circulent. Cette étude porte à la fois sur les ondes telluriques (issues de la terre) influencées par les cours d’eau ou encore la géologie des lieux, mais elle porte aussi sur les ondes électromagnétiques engendrées par les nouvelles technologie humaines. Si l’on devait résumer la géobiologie simplement, on pourrait parler de médecine de l’habitat! Si vous souhaitez en découvrir plus sur ce sujet, je vous recommande le livre “La Médecine de l’habitat” de Jacques La Maya. Le désencombrement! Trier, désencombrer et ranger son intérieur en conscience est un véritable acte libérateur! Mettre de l’ordre autour de soi, c’est mettre de l’ordre en soi. En se libérant des objets qui nous encombrent et en privilégiant au contraire ceux qui nous procurent du bonheur, c’est un véritable chemin d’introspection qui s’opère. Il existe aujourd’hui de nombreux livres sur le sujet, le plus connu d’entre eux étant “La magie du rangement” de la grande prêtresse de l’home organisation Marie Kondo. Pour aller plus loin sur le sujet, et surtout pour profiter pleinement de ce que cette expérience du tri peut vous offrir, je vous invite également à lire des ouvrages sur le minimalisme comme L’art de la simplicité de Dominique Loreau, ou encore L’écologie d’intérieur de Marie Quéru, tout l’art d’être heureux avec juste l’essentiel! La décoration en pleine conscience Donner du sens à sa décoration En suivant les préceptes énoncés précédemment et en ayant bien analysé vos besoins, vous pourrez alors repenser votre intérieur en conscience. Vous avez identifié vos manques, vos problématiques et vos objectifs de vie en analysant votre intérieur et en le connectant à votre propre ressenti. Vous avez ciblé les outils à mettre en place dans votre intérieur pour accompagner positivement ces transformations en impactant votre mental et vos émotions. Vous pouvez désormais passer à l’action sereinement ! Fini le stress de l’emplacement exact du canapé ou encore ou encore les débats interminables sur la couleur adéquate pour votre cuisine. Chaque achat, chaque décision est prise en conscience, de façon raisonnée, et éclairée par un seul but : contribuer à votre équilibre de vie. Vous devenez maître de votre lieu de vie et le mettez au service de votre bien être grâce à une décoration qui a du sens ! Un cheminement intérieur Repenser son habitat en conscience, c’est percevoir la décoration et l’aménagement de son lieu de vie comme une source de bien être à la fois physique et psychique. Car vous

Lire la suite